Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 15:33
Michel Rocard est un homme politique d'une qualité rare dans notre République. Au-delà de son haut niveau intellectuel et de sa probité, il a toujours mis un point d'honneur à dire ce qu'il pensait complètement, aussi complexe que cela soit, aussi dérangeant que cela puisse être.
C'est sans doute ce qui l'a poussé à faire cet appel dans Le Monde pour François Bayrou rejoigne dès le premier tour Ségolène Royal, mais outre le fait que cela ne peut que mettre en difficulté la manière de conduire la campagne de Ségolène Royal, c'est une véritable erreur stratégique.
D'abord parce qu'on ne demande pas à un de ses adversaires qui court derrière soi de nous rejoindre, à moins qu'on ne craigne d'être rattrappé et dépassé, donc de se mettre ainsi dans une position de battu.
Ensuite et surtout parce que le premier tour de l'élection présidentielle doit être l'occasion de mesurer quelles sont les options les plus soutenues par les Français avant de tenter de les rassembler au second... Que François Bayrou annonce qu'il soutient Ségolène Royal entre le 22 avril et le 6 mai 2007, et l'hypothèse d'une alliance de l'UDF avec la gauche - la première devant ainsi faire une révision assez déchirante de son histoire et de son idéologie - pour empêcher une aventure réactionnaire sarkoziste peut éventuellement devenir un sujet de discussion. Mais il faut d'abord que les Français tranchent entre le projet solidaire et socialiste de Ségolène Royal et le projet libéral de François Bayrou et que les conditions du ralliement soient clairement établies sur les bases posées par la candidate socialiste.
Enfin parce que n'en déplaise à François Bayrou et Michel Rocard, l'UDF gouverne partout avec la droite la plus dure en ce moment même dans les conseils municipaux, généraux et régionaux où elle fait partie de la majorité (c'est-à-dire partout le PS et la gauche sont dans la minorité) et qu'il n'existe aucun exemple où l'UDF soutienne une politique menée par une majorité même relative de gauche. il y a là une impasse politique grave, une illusion majeure que n'ignore par François Bayrou qui pourrait bien ne pas appeler à voter Ségolène Royal au 2nd tour pour la simple raison qu'il a besoin du soutien de l'UMP pour faire réélire ses députés UDF.
Frédéric Faravel

Point de vue
Royal-Bayrou, l'alliance nécessaire, par Michel Rocard
LE MONDE | 13.04.07 | 11h26 • Mis à jour le 13.04.07 | 11h56

i Nicolas Sarkozy est élu dans quelques semaines, nous n'aurons aucune excuse. L'UMP gagnera les élections législatives qui suivront ; et pendant 5 ans, la France va souffrir.

Tous les Français ne souffriront pas de la même façon : les plus riches vivront encore mieux. Les classes moyennes et les petits salariés vivront plus mal. Les exclus seront plus seuls que jamais.

Nous pouvons éviter ce gâchis social dont la majorité des Français ne veut pas. Comment ? Simplement, en unissant nos forces avec ceux qui sont les plus proches de nous. Ceux qui pensent comme nous que le marché doit être régulé, que l'Etat doit défendre la solidarité, que l'égalité des chances doit être assurée pour tous et entre toutes les générations.

Socialiste et européen depuis toujours, j'affirme que sur les urgences d'aujourd'hui rien d'essentiel ne sépare plus en France les sociaux-démocrates et les démocrates-sociaux, c'est-à-dire les socialistes et les centristes. Sur l'emploi, sur le logement, sur la dette, sur l'éducation, sur l'Europe, nos priorités sont largement les leurs. Sur la société, sur la démocratie, sur les femmes, sur l'intégration, sur la nation, nous partageons les mêmes valeurs. Isolés, ni eux ni nous, n'avons aucune chance de battre la coalition de Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen. Mais rassemblés avec les Verts, la gauche sociale-démocrate et le centre démocrate-social constituent une majorité dans le pays. Et dans 2 semaines elle peut devenir la majorité réelle. C'est la chance de la France.

Il ne faut pas attendre l'après-2nd-tour pour créer la dynamique de l'alliance. Dans quelques jours, les Français décideront qui, de François Bayrou ou de Ségolène Royal, sera le mieux à même de battre Nicolas Sarkozy. Et ils le feront d'autant mieux qu'ils sauront que, dans tous les cas, une alliance sincère et constructive défendra au second tour puis aux législatives un projet commun d'espoir pour la France.

J'appelle donc François Bayrou et Ségolène Royal, avant le 1er tour, à s'exprimer devant les Français pour s'engager dans la voie de cette alliance. Qu'ils fassent confiance aux Français pour que les Français leur fassent confiance.

Je ne me prononce qu'au nom d'une seule ambition : l'amour de mon pays. L'envie que la France retrouve confiance en elle; que nos jeunes portent l'espoir d'une vie meilleure; que notre Etat se modernise dans le respect de chacun; et que triomphent nos idéaux démocratiques dans un monde en mouvement.

Pour la première fois depuis longtemps, j'atteste que ce chemin nous est ouvert. Nous pouvons déplacer les lignes politiques pour qu'elles soient fidèles à nos convictions. Nous pouvons faire repartir la France sur les rails du progrès économique, de la justice sociale, d'une démocratie impartiale et apaisée. Offrons ce choix aux Français et je suis sûr qu'ils l'approuveront.

Si nous ne saisissons pas cette chance, oui nous n'aurons aucune excuse…


Michel Rocard, premier ministre de 1988 à 1991, député européen


François Hollande : "pas d'alliance concevable"
Réagissant à la proposition faite par Michel Rocard d'une alliance Royal-Bayrou, le premier secrétaire du PS François Hollande a déclaré vendredi à l'AFP qu'il n'y avait "pas d'alliance concevable entre la gauche et une partie de la droite". (AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires

Alexis 14/04/2007 22:59

Où sont passés les cadres du parti?
Sans doute sont-ils sur la préparation du prochain congrès?
Descendre notre candidate  à 8 jours du 1er tour !!
Combien de militants multiplient les actions (porte-à-porte, cafés Ségo, réunions du changement, blogs, marchés, gares...).
Qui peut se permettre en une colonne de faire croire que Ségolène Royal aurait tout intérêt de faire alliance avec l'UDF, alors même ques les cadres de ce parti se rallient un à un au candidat UMP.
A combien de reprise, à l'Assemblée Nationale, le candidat UDF, votait  pour les propositions du groupe UMP?
http://desirsdavenir-suresnes.over-blog.org
 

Vincent 14/04/2007 21:29


SONDAGE ELECTION PRESIDENTIELLE 2007 TNS SOFRES UNILOG pour RTL - Le FIGARO - LCI avril 2007 - Après Michel ROCARD, Bernard KOUCHNER favorable à un rapprochement avec BAYROU


L’ancien ministre de la Santé,  Bernard Kouchner, se rallie à l’initiative de Michel Rocard en faveur d’un partenariat PS-UDF.
Le fondateur de Médecins sans Frontières se défend de toute «manœuvre politicienne», estimant que tel n’est pas non plus le but de Michel Rocard, «lui qui a plus apporté à la France et aux idées que tous ses détracteurs réunis». Il rappelle qu’il a «suffisamment soutenu Ségolène Royal et travaillé avec elle pour savoir qu'elle peut orchestrer calmement cette indispensable mutation». 
Bernard Kouchner en appelle au réalisme : «Je sais que les alliances ne se noueront qu'après le premier tour. Ce n'est pas ajouter à la confusion que de revenir dès aujourd'hui à l'essentiel, et de préférer aux calculs politiciens des convictions que tant d'entre nous partagent», écrit-il.  
Et de conclure : «Les électeurs de dimanche prochain ne sont pas prisonniers des frontières du sectarisme. La France vaut mieux que nos certitudes vieillies et nos crampes partisanes». 
FRANCOIS BAYROU EST LE SEUL CANDIDAT QUI PEUT FAIRE BARRAGE A NICOLAS SARKOZY EN AYANT UN PROGRAMME DE QUALITE.
PENSEZ-Y AU MOMENT DE  VOTER.
IL NE FAUDRA PAS PLEURER ensuite si Sarkozy est élu, comme nous l'avons fait collectivement en 2002,lorsqu'il a fallu voter Chirac.


FARAVEL 14/04/2007 23:03

il est profondément idiot de faire des sondages de 2e tour avant le 1er tour, encore plus idiot de faire des sondages de 2e tour sur des hyptohèses de 1er tour qui invalident la possiblité d'un 2e tour Bayrou-Sarkozy. Les instituts portent ici une grave responsabilité en manipulation de l'opinion.Bayrou ne sauvera pas la gauche, s'il est au 2nd tour nous aurons deux candidats de droite en lice ; l'un plus sympathique que l'autre peut-être mais de droite ! avec une politique de droite...FRED

Quivotequi 13/04/2007 20:04

Bonjour,
Je vous écris pour vous faire part du lancement d’un nouveau site sur la campagne présidentielle.
Le principe est simple: “Vous êtes prêts à nous convaincre de voter pour votre candidat en quelques minutes ? Alors déposez votre vidéo sur notre site. N’hésitez pas, foncez et animez la campagne présidentielle en commentant les vidéos!”
Rendez-vous sur www.quivotequi.fr
Merci d’avance, et à bientôt sur le site!