Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 09:25
J'avoue ne pas avoir décoléré du week-end et ce matin encore le candidat Bayrou m'a profondément ulcéré dans son interview sur France Inter.
Cela a commencé par cet appel de Michel Rocard à une alliance PS-UDF, relayé par Kouchner puis par Allègre. Cela s'est poursuivi avec les émissions politiques du week-end qui sont le témoin absolu de cette tendance au zapping des thématiques dans cette campagne, zapping qui empêche tout réel débat de fond et possibilité de développer un projet de société permettant aux électeurs de trancher clairement sur la direction qu'ils veulent faire prendre à notre pays ; ce qui me chagrine encore c'est que je n'ai pas le sentiment que les candidats essaient de briser cette tendance de la campagne et même que pour certains ça les arrange. Bayrou notamment après avoir son numéro de claquette voici 2 mois sur ses vilains média qui formataient la campagne est rentré dans le moule le plus parfait du produit politique mis sur le marché, et a démontré ses talents consommés d'imposteur.
Et puis ce matin, le pompom... François Bayrou le candidat autoproclamé du "parler vrai" et de la rebellitude qui entonne une langue de bois comme on en connaissait plus depuis les plus heures du parti stalinien français des années 1960 : à la question est-ce que vous êtes prêt à répondre positivement à l'interpellation de Michel Rocard qui vous demande de vous allier avec Ségolène Royal pour faire barrage à Sarkozy, y a-t-il une différence entre sociaux-démocrates et démocrates-sociaux ? il répond qu'il n'y a pas de différence mais qu'il ne fera pas alliance avec la gauche, que faire alliance s'est recréer des camps, que Michel Rocard, Kouchner, Allègre, DSK, Delors vont le rejoindre au-dessus des camps, et qu'en toute logique il ne s'alliera pas avec Ségolène Royal. Et que donc si le projet de Sarkozy est dangereux, si Michel Rocard a raison, c'est pour le servir lui mais en aucun cas pour éventuellement aider la gauche à faire barrage à Sarkozy.
Pour ceux qui en doutaient encore, Bayrou est un imposteur, son discours vise à diviser la gauche pour servir ces intérêts personnels, son ambition et son programme économique et social est un programme libéral bien senti : il refuse de dire que oui lui aussi pourrait travailler avec la gauche pour faire barrage à Sarkozy car ce serait servir un camp ... mais soutenir ne serait pas soutenir un camp UDF ?!? quelle blague !!!
Bayrou n'appellera pas à voter contre Sarkozy au 2e tour si Ségolène est présente parce qu'il a besoin des voix de droite pour faire réélire les députés de l'UDF, pour faire réélire les maires et les conseillers généraux UDF.
Alors par quoi se solde les virées malencontreuses de Rocard-Kouchner-Allègre : la confusion car leurs propos impliqueraient que voter Bayrou et Royal serait indifférent - ça ne l'aie pas puisque Bayrou présente un programme économique libéral et que Royal présente un programme économique socialiste -, cela met clairement la candidate socialiste en difficulté car certains électeurs hésitants pour se dire que voter Bayrou plutôt que Ségolène n'aura pas de conséquence ?! Pourtant la conséquence directe serait la disparition de la gauche une nouvelle fois et une politique de droite pour 5 années supplémentaires.
Après cette fin de non recevoir, Rocard, Kouchner doivent clairement dire que la porte est refermée puisque Bayrou refuse de répondre à cet appel à faire barrage à Sarkozy en s'alliant à Ségolène Royal, que donc le seul vote possible est le vote Royal. Delors et DSK mis en cause ce matin par Bayrou qui a dit "mais bien sûr ils me rejoindront" doivent également réfuter cette hyptohèse et rappeler que leur candidate est Ségolène Royal et que c'est elle qui représente à l'alternative aux programmes de la droite libérale.
Frédéric FARAVEL

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Carton Rouge !
commenter cet article

commentaires