Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 13:35
Premier débat courtois entre les candidats démocrates américains à la présidentielle

ObamaClinton.jpgamais un débat entre prétendants à l'investiture démocrate n'avait été organisé si tôt. A 18 mois de la présidentielle, les 8 candidats démocrates à la Maison Blanche se sont retrouvés à Orangeburg, en Caroline du Sud. Les discussions, plutôt courtoises, ont notamment tourné autour de l'assurance-maladie. Mais c'est la politique irakienne de l'administration Bush qui était au centre du débat. Les critiques les plus virulentes des participants se sont concentrées sur le sujet, peu après le vote au Sénat, jeudi, d'une proposition de loi sur le financement de la guerre et la mise en place d'un calendrier de retrait des forces américaines.

Les électeurs ont pu observer sur la longueur le comportement des 2 favoris des sondages, les sénateurs Barack Obama et Hillary Clinton.

Barack Obama, actuel sénateur de l'Illinois, en a profité pour se féliciter de sa position sur l'Irak : "Je suis fier de m'être opposé, depuis le début, à cette guerre, car je pensais qu'elle créerait les conditions désastreuses qui prévalent aujourd'hui sur le terrain en Irak". Il a exhorté les démocrates à trouver les moyens de balayer le veto annoncé de Bush.

MME CLINTON REFUSE DE PRÉSENTER SES EXCUSES

En tête des sondages dans la course à l'investiture démocrate, Hillary Clinton a de nouveau refusé de présenter ses excuses pour avoir voté en 2002 l'intervention en Irak, une position qui gêne pourtant nombre de militants démocrates. Les autres candidats démocrates à l'investiture qui ont voté la guerre en 2002, parmi lesquels l'ancien sénateur John Edwards et les sénateurs Chris Dodd et Joseph Biden, ont tous parlé d'une erreur.

Bill Richardson, le gouverneur du Nouveau Mexique, toujours au sujet de l'intervention américaine, a parlé de "désastre" ajoutant qu'il fallait "en finir". Les 2 autres participants à ce débat étaient le représentant de l'Ohio, Dennis Kucinich, et l'ancien sénateur Mike Gravel.

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Amérique(s)
commenter cet article

commentaires