Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 08:58
Bambi, elle est noire mais elle est belle…
Bambi01.jpg
de et par Maimouna Gueye
en ce moment à Gonesse - Contact direction de l'action culturelle : 01 39 87 70 46


Contact diffusion tournée 2006-2007/2007-2008 :
Scène 2 / Séverine Liebaut 01 40 53 92 41 ou 06 15 01 14 75 – scene2@acteun.com

Coproduction Scène 2 - Le TARMAC de la Villette
Cette œuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du fonds SACD

« C’est le cadeau que mon fils nous a rapporté d’Afrique. Elle est noire mais elle est belle »... ainsi parle Marie-France Séguin, la belle-mère française de Bambi.

Bambi la Sénégalaise a quitté l’Afrique pour suivre Antoine et, de maladresses en malveillances, d’humiliations en déconvenues amoureuses, découvre, sous le regard de l’autre, la douleur de la solitude et de l’exil.

Bambi raconte comment elle doit faire face, avec bonne figure, à la commisération, la bêtise et les insultes, à peine dissimulées derrière une compassion mal pensante. Comment la Belle doit remiser ses rêves et ses attentes lorsque le Prince n’a plus de manières et que ses charmes ont perdu leurs attraits...

Bambi se réfugie alors au creux de sa mémoire, revient aux premières douleurs, aux souvenirs de l’enfance, au père disparu, aux vexations perverses de l’instituteur, au viol.

Bambi, fragile de naissance, mais forte d’expérience, cherche alors avec des mots et des cris, crus et drus, à vaincre la douleur, assumer la rupture et partir sur les traces, les amours et les plaisirs d’un destin qu’elle pourra enfin choisir.

Bambi, pour raconter les mirages du rêve d’ailleurs et les revers brutaux de la rencontre avec une société désenchantée.

Maïmouna Gueye, seule en scène, poursuit l’intimité de sa quête, se jouant des pièges de l’intégration, pour parvenir à l’évidence : « me voici aujourd’hui, simplement moi. Je suis. »

Bernard Magnier

Maïmouna Gueye
COMÈDIENNE ET AUTEUR

BAMBIPhotoEric-Legrand-19.jpg«  Bambi, elle est noire mais elle est belle, c’est tout d’abord un rendez vous donné au public lors de mon premier spectacle, Les souvenirs de la dame en noire afin de leur raconter une suite, une prochaine fois ; mais plus personnellement c’est aussi l’occasion de répondre à un besoin d’universalité, étant donné que le premier spectacle parlait plus de l’Afrique (excision, mariage arrangé etc…).

Ici, en abordant la question de l’intégration, le passage d’une culture à une autre, je souhaite élargir mon propos, rendre compte d’une aventure humaine qui nous concerne tous.

Le théâtre est sûrement l’endroit approprié pour poser les questions de l’intégration, de l’amour et de la différence. J’espère que la comédienne que je suis s’effacera pour mieux servir l’auteur que j’ai été, afin de rendre au texte sa résonance universelle. »

Comédienne née au Sénégal, formée au conservatoire d’art dramatique d’Avignon, elle crée son premier spectacle en temps qu’auteur et interprète avec « Les souvenirs de la dame en  noir » au T.I.L.F de la Villette, puis tournée en  France et Belgique.
« Un rendez-vous incontournable, qui résonne avec la force de conviction du témoignage. »  Libération.  « C’est émouvant, hardi, tantôt drôle et terriblement acide. Chapeau ! » Le Journal du Dimanche. « Une voix de femme tendre et féroce. » L’Express. « Maïmouna Gueye prend une parole brûlante, contemporaine et féminine, à l’occasion de sa première pièce. » Politis.  
Elle jouera également dans Les monologues du vagin d’Isabelle Rattier, Hecatombeon de Mateï Visniec, Les Baigneuses de Daniel Lemahieu et au cinéma : Touristes Ho Yes de Jean Pierre Mocky (rôle principal féminin) et Gomez et tavares de Gilles Paquet-Brenner.


Parc de la Villette
211 avenue Jean Jaurès – 75019 Paris
Réservations : 01 40 03 93 95
Administration : 01 40 03 93 90
Fax : 01 42 39 14 77
www.letarmac.fr
contact@letarmac.fr

Scène 2
Adresse postale : 8 avenue Gourgaud - Paris 75017
Siège social : 71, bd Gouvion St-Cyr - 75017 Paris
SARL    -   RCS Paris B 479 766 941
N° TVA intracom. : FR91479766941
Licence n° 7500864
Mobile :          0033 6 15 01 14 75
Tél./fax :         0033 1 40 53 92 41
Mail :            scene2@acteun.com

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Culture
commenter cet article

commentaires