Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 13:19
Duels autonomiste-indépendantiste au 2e tour en Polynésie
L'ex-président indépendantiste Oscar Temaru affrontera le député UMP sortant autonomiste Michel Buillard dans la 1ère circonscription. La participation a été faible 53,06%.

 

Les bureaux de vote ont fermé à 19H00 (heure locale) samedi soir en Polynésie (07H00 dimanche matin à Paris), à l'issue du premier tour des législatives organisé avec huit jours d'avance sur la métropole, pour des raisons logistiques

Les bureaux de vote ont fermé à 19H00 (heure locale) samedi soir en Polynésie (07H00 dimanche matin à Paris), à l'issue du premier tour des législatives organisé avec huit jours d'avance sur la métropole, pour des raisons logistiques

(c) AFP
L'ex-président indépendantiste de Polynésie Oscar Temaru a été légèrement devancé (40,16%) par le député UMP sortant autonomiste Michel Buillard (41,50%) au 1er tour des législatives dans la 1ère circonscription (ouest) de Polynésie, a annoncé dimanche le Haut commissariat de Polynésie à Papeete.
 
Dans la 2e circonscription, le candidat autonomiste Bruno Sandras est arrivé en tête avec 36,98% des suffrages face à l'indépendantiste Pierre Frébault (29,71%), un syndicaliste proche de M. Temaru.
 
Les 2 circonscriptions verront donc un duel autonomiste-indépendantiste au 2nd tour. Michel Buillard et Bruno Sandras font tous 2 partie du Tahoera'a Huiraatira, le puissant parti autonomiste de Gaston Flosse, affilié à l'UMP.
 
 
Royal avait eu 82 voix d'avance sur Sarkozy
 
Ces résultats sont quasi définitifs, seuls les chiffres concernant 3 bureaux de vote isolés n'ayant encore pu être communiqués pour des raisons logistiques.
Mais le faible nombre d'électeurs en cause --181 dans le bureau concerné de la 1ère circonscription et 42 pour les 2 bureaux visés dans la 2e circonscription-- ne peuvent en aucune façon modifier les qualifiés pour le 2nd tour, a précisé à l'AFP un représentant du ministère de l'Outre-mer à Paris.
La 1ère circonscription, dite "ouest", regroupe les principales villes de Tahiti, l'île de Mooera, les îles-sous-le-vent -dont Bora-Bora- et l'archipel des Australes. Dans cette circonscription, Ségolène Royal avait eu 82 voix d'avance sur Nicolas Sarkozy au 2nd tour de la présidentielle.
La 2e circonscription (est) comprend la presqu'île de Tahiti et les archipels des Marquises et des Gambier.
 
 
Pas de triangulaire
 
Députée UMP sortante mais non investie par le Tahoera'a, Béatrice Vernaudon, candidate dissidente, a drainé 22,54% des suffrages. Victime d'une participation faible (53,06%), elle ne peut provoquer une triangulaire, échouant à moins de 500 voix du seuil de 12,5% des inscrits.
En 2002, les candidats autonomistes désignés par le Tahoera'a et investis par l'UMP avaient été élus facilement au 1er tour. 

Partager cet article

Repost0

commentaires