Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 10:52
La Belgique a connu un véritable séisme dimanche 10 juin 2007, lors des élections générales qui ont vu la victoire des Chrétiens Démocrates flamands emmenés par Yves Leterme.
parti % sièges votes
CD&V/N-VA (chrétiens-démocrates flamands)
18,5 % 30 1.234.950
MR (Libéraux wallons)
12,5 % 23 835.073
PS (socialistes wallons)
10,9 % 20 724.787
OPEN VLD (libéraux flamands)
11,8 % 18 789.445
VLAAMS BELANG (fascistes flamands)
12,0 % 17 799.844
SP.A-SPIRIT (socialistes flamands)
10,3 % 14 684.390
CDH (Chrétiens-démocrates wallons)
6,1 % 10 404.077
ECOLO (verts wallons)
5,1 % 8 340.378
LIJST DEDECKER (populistes libéraux flamands)
4,0 % 5 268.648
GROEN! (verts flamands)
4,0 % 4 265.828
FN (extrême droite wallone)
2,0 % 1 131.385
 Pour tous ceux qui ne connaissent pas la politique belge, ils se diront que ce n'est pas grave et que les chrétiens-démocrates sont des centristes qui ont longtemps gouvernés le pays avec le socialistes en coalition. Or entrés dans l'opposition en 2000 parce qu'ils faisaient déjà les yeux doux aux fascistes séparatistes flamands du Vlaams Blok, les chrétiens démocrates flamands ont poursuivi leur dérive vers la droite dure et séparatiste. Le programme d'Yves Leterme consiste à vider de son contenu tout ce qu'il reste de compétences fédérales dans le Royaume, pour se débarrasser des "derniers poids" wallons. Parrallèlement pourtant la Wallonie dirigée par le socialistes s'est très largement redressée donc le projet de Leterme vise ni plus ni moins à obtenir l'indépendance de la Flandres à son profit en essayant de neutraliser le Vlaams Belang par l'aspiration de son programme.
Le PS wallon a été battu durement suite aux derniers scandales municipalo-financiers qui ont émaillé la campagne, démontrant que Di Rupo n'avait finalement pas totalement nettoyé les écuries d'Augias à la fin des années 1990.
Situation inquiétante donc qui doit nous interroger sur l'utilité de toutes les coalitions droite-gauche...
sinon il reste à travailler au rattachement de la Wallonie à la France.
Fred


vous poouvez télécharger le dossier de presse sur les élections belges du 10 juin 2007

Partager cet article

Repost 0

commentaires