Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 09:26
Point presse du PS par Benoît Hamon | 2 juillet 2007
Le point presse hebdomadaire du Parti socialiste était animé le 2 juillet par Benoît Hamon. Le député européen est revenu sur le discours de politique général de François Fillon du 3 juillet après avoir souligné l'inégalité des Français devant les vacances en ce début de période estivale. Il a enfin exprimé toute la solidarité du PS au nouveau Premier ministre Britanique, Gordon Brown, après les attaques terroristes du week-end dernier.


Benoît Hamon invite DSK à "faire la rénovation" du PS plutôt qu’"en parler" | 2 juillet 2007

ligne
Le député européen socialiste Benoît Hamon a invité lundi Dominique Strauss-Kahn à "faire la rénovation" dans le cadre du PS et "pas seulement en parler", alors que l’ancien ministre avait accusé le parti d’avoir recours à de "vieilles méthodes".
"On a besoin de Dominique Strauss-Kahn dans la rénovation du Parti socialiste, comme on a besoin de tous les socialistes, on a besoin qu’ils soient à l’intérieur du PS et qu’ils consacrent leur énergie à faire cette rénovation plutôt qu’à en parler, et seulement en parler", a dit M. Hamon au nom du PS, lors du point de presse hebdomadaire du parti.

 

Benoît Hamon a ajouté que le 23 juin, lors du vote du calendrier de rénovation, fixant le congrès en 2008, il "n’avait pas entendu ces critiques dans la bouche de Dominique Strauss-Kahn". "Je ne crois pas qu’il ait voté contre", a-t-il dit.

 

Selon lui, "la rénovation est pour l’instant une feuille de papier" et "tout est à faire, il faut être ambitieux dans ce domaine".

 
"La question du renouvellement des générations est une question importante mais ne suffit pas à faire la rénovation du PS", a encore souligné M. Hamon en réponse à DSK qui avait invité les caciques du PS à "céder leur place aux plus jeunes".

 

Rappelant qu’il appartient lui-même "aux nouvelles générations", M. Hamon a souligné qu’il peut "présenter un bon paquet de mecs de 30 ans qui sont des vieillards dans leur tête".

 
"Le fait d’installer" des personnes de 30 à 40 ans au PS ne suffit pas pour "la clarification du projet politique du PS", selon lui. Mais, le parti, a-t-il ajouté, "doit être plus représentatif de son électorat" qui est "une mosaïque", dont "les origines sociales, territoriales et culturelles sont plus nombreuses" qu’à l’UMP.

 

AFP | 02.07.2007 | 14:15

Partager cet article

Repost0

commentaires