Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 09:52
Depuis deux jours, la presse française, les commentateurs, les hommes politiques de droite et - plus bêtement - certains de gauche devisent sur le repli interne du Parti socialiste, sur son opposition stérile, sur son refus suicidaire de l'ouverture.
dsk.jpgLe comble a été atteint lorsque l'on nous a expliqué que Dominique Strauss-Kahn voyait sa candidature à la direction du FMI proposée par Nicolas Sarkozy alors que cette proposition est originaire des pays européens et datent de quelques semaines et même mois maintenant. Tout le monde glose sur le coup que Nicolas Sarkozy aurait ainsi porté au Parti socialiste, lui otant l'un de ses principaux dirigeants, gonflant au passage son score lors de l'investiture interne (il a fait 20% j'entendais ce matin que nous discuterions au PS sur la manière de se partager ses 22% - à ce rythme Laurent Fabius aura bientôt fait 5% le 16 novembre 2006).
La deuxième face de la pièce de monnaie sarko-commentatrice est la mise en scène du départ de Jack Lang des instances nationales du Parti socialiste et son appel ce matin sur RTL à la démission collective des membres du bureau national ? Le PS serait sectaire ? Jack Lang défendrait ses convictions humanistes, socialistes de toujours, et continuerait une stratégie d'opposition : mais qui parlait d'autoritarisme sarkozien le soir du premier tour des présidentielles ? et qui depuis quelques semaines expliquent que Sarkozy est un gars formidable et que le régime présidentiel c'est le fin du fin ?
jacklang-copie-1.jpgQui a défendu le principe d'une VIème République plus parlementaire durant la campagne derrière Ségolène Royal, comme conseiller spécial de la candidate, qui sans doute n'avait relayé cette revendication de la gauche du Parti que pour essayer de se refaire dans les sondages ? Aujourd'hui Monsieur Jack Lang part servir la soupe dans une commission ad hoc commanditée par le Président de la République dans le dos du parlement (c'est quand même dingue que tout le monde trouve normal de tenir à l'écart le législatif) et servir des objectifs institutionnels à l'opposé des propositions du Parti socialiste, alors comment croire à la sincérité et la continuité de son engagement...
Je ne désespère pas : que la vieille garde du PS revenue de tout, rompue au cynisme électoral et politique, décide de passer de l'autre côté, se mette en vacances ou parte outre-Atlantique, la nature ayant horreur du vide nous nous efforcerons de  le combler sur d'autres bases que les précédentes, tout en tentant de contenir l'offensive ségoléno-pentecôtiste (les commentaires sur le blog de Ségolène Royal sont terriblement affligeants d'un point de vue politique...).
FRED

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires