Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 09:39
anti_bug_fcGrève le 20 novembre dans la fonction publique

L'appel a été lancé par sept fédérations à l'issue d'une réunion intersyndicale. La journée d'action doit concerner "toute la France".

Manifestation de fonctionnaires le 8 février 2007 (Reuters)
Manifestation de fonctionnaires le 8 février 2007 (Reuters) 

Pour les "salaires, l'emploi et le service public", sept fédérations de fonctionnaires (CGT, CFDT, FO, FSU, Unsa, Solidaires et CFTC) appellent à la grève dans la fonction publique mardi 20 novembre, ont indiqué les organisations lundi 22 octobre à l'issue d'une réunion intersyndicale.
"Les organisations appellent tous les agents des trois versants de la fonction publique (Etat, territoriaux, hospitaliers) à faire grève, à se rassembler, et à manifester, le 20 novembre 2007 (jour du vote du budget à l'Assemblée nationale) dans toute la France", ont indiqué les sept fédérations dans un communiqué transmis à la presse.
Cette journée d'action porte sur leur "exigence en matière de salaire, d'emploi public, de défense du service public, de ses missions et du statut de la fonction publique", ajoute le communiqué.
Les organisations signataires "ont constaté que leurs deux revendications prioritaires, le pouvoir d'achat et l'emploi public ne sont toujours pas prises en compte par le gouvernement", poursuit le texte.

"Une journée spécifique"

Seule la CFE-CGC ne participait pas à la réunion.
A plusieurs reprises depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, les huit fédérations de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, FSU, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires) ont unanimement réclamé l'ouverture de négociations salariales, dénonçant l'absence de revalorisation des traitements en 2007.
L'annonce, au cours de l'été, de la suppression de 22.900 postes de fonctionnaires au budget 2008 est venue alimenter leur colère.
"On veut une journée spécifique à la fonction publique parce qu'on a des revendications spécifiques, comme sur l'augmentation de la valeur du point d'indice et sur la qualité et la proximité pour l'ensemble des usagers", a déclaré à l'AFP Elisabeth David, secrétaire-générale de l'Unsa Fonctionnaires. (AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Questions sociales
commenter cet article

commentaires