Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 14:23
Résultats de sondages contradictoires pour la présidentielle 2007

es Français préféreraient voir Ségolène Royal élue présidente en 2007 mais donneraient néanmoins leur voix à Nicolas Sarkozy au premier tour. C'est ce qui ressort de deux sondages CSA et TNS/Sofres/Unilog, publiés lundi 9 octobre, respectivement dans Le Parisien et Le Figaro.
Ainsi, à la question "Quelle personnalité préféreriez-vous voir élue présidente de la République ?", 49% des électeurs portent leur choix sur Mme Royal, contre 39% pour M. Sarkozy, rapporte un sondage CSA effectué pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et i-Télé. La première se distingue notamment par sa popularité auprès des jeunes, dont 66% la préfèrent, contre 22 % pour le ministre de l'intérieur. Des résultats que le directeur de l'institut CSA, Stéphane Rozès, explique, dans Le Parisien, par "le jugement positif de la capacité à gouverner" de Ségolène Royal.

Le Figaro s'est, de son côté, intéressé aux intentions de votes, montrant, dans une enquête TNS/Sofres/Unilog, que le président de l'UMP devancerait au contraire la favorite de la primaire socialiste au premier tour de l'élection présidentielle. En recueillant 38% des voix, M. Sarkozy gagnerait 2 points par rapport au sondage du Figaro de septembre et creuse l'écart vis-à-vis de Ségolène Royal, qui n'obtient plus que 29,5% des voix, et recule donc de 4,5 points, précise le quotidien.

Pour expliquer ces chiffres, "l'actualité" qui"vient d'être dominée par les questions d'immigration et de sécurité", analyse le directeur du département politique et opinion TNS Sofres, Brice Teinturier, dans Le Figaro. "Sur ces sujets, le ministre de l'intérieur agit et en tire bénéfice."

ROYAL SEULE CANDIDATE À POUVOIR DEVANCER SARKOZY

Celui-ci rapporte, en outre, que l'avance de la présidente de la région Poitou-Charentes face aux deux autres prétendants à la candidature socialiste, MM. Fabius et Strauss-Kahn, connaît également "une érosion notable, notamment dans les intentions de vote des ouvriers et des professions intermédiaires".

Les deux enquêtes se retrouvent néanmoins sur un point : la présidente de la région Poitou-Charentes est la seule candidate à l'investiture socialiste à distancer le ministre de l'intérieur. Le Parisien estime que "si les Français avaient le choix entre Dominique Strauss-Kahn et Sarkozy, 40% voudraient voir le premier à l'Elysée contre 44% pour le second". Avec Laurent Fabius, 36% voteraient pour ce dernier contre 48% pour le président de l'UMP.

Selon le Figaro, Nicolas Sarkozy accentue son avance avec 39% des intentions de vote face à Dominique Strauss-Kahn, crédité de 20%, et Laurent Fabius de 15%. 

Le Figaro constate, en outre, qu'aucun des petits et moyens candidats ne semble aujourd'hui arriver à percer. Le président du FN, Jean-Marie Le Pen, arriverait en troisième position avec 9,5%, devançant le président de l'UDF, François Bayrou (7%), Philippe de Villiers (3%), Arlette Laguiller (3%) et Dominique Voynet (2%).

Partager cet article

Repost0

commentaires