Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 15:33

Gauche Italienne

Democratici_di_sinistra_1 Intéressante évolution que celle du "Parti de la Gauche" Italien. En 1989, Achille Occhetto propose la mutation du parti Communiste Italien. Un an plus tard le PCI se transforme en PDS et demande son adhésion au PSE et à l'Internationale Socialiste (Parti des Démocrates de Gauche) au prix d'une scission et de la création de "Rifondazione Comunista". Depuis, l'eau a coulé sous les ponts.

Le PDS, qui s'appelle désormais DS, privilégie aujourd'hui une stratégie d'alliance avec La Margherita, le centre italien. Le rapprochement s'accélère puisque les 2 partis ont fait une assemblée commune lançant un processus d'unification en deux temps. Première étape, chaque parti fait son congrès et vote l'unification. A l'automne, congrès constituant du nouveau parti, qui pourrait s'appeler "parti démocrate". Ce mouvement ne se fait pas sans difficultés au sein de la formation de gauche italienne, où beaucoup annoncent et redoutent la disparation de la seule formation sociale démocrate italienne au profit d'un grand parti démocrate et centriste.

Se pose la question de l'affiliation européenne et internationale du nouveau parti. Aujourd'hui les membres de la Margherita appartiennent au groupe libéral européen. Les membres de DS appartiennent au PSE. Selon la rumeur, le compromis pourrait tenir à la modification du nom du Parti Socialiste européen qui deviendrait le "Parti des socialistes et des démocrates européens" !!!

Ce mouvement, qui fait écho aux rapprochements entre libéraux et travaillistes en Angleterre, est appelé par Denis Mac Shane, la quatrième voie : la constitution d'un grand pôle démocrate centre-centre gauche en lieu et place de la sociale démocratie européenne traditionnelle. La situation italienne reste, par plusieurs aspects, incertaine. Elle est cependant significative d'un mouvement contant de recentrage de l'orientation politique du PSE et de ses formations membres.

Je crois ce processus d'indifférenciation progressive entre la droite et la gauche européenne, ce processus de rapprochement des libéraux et des sociaux démocrates significatif du déclin de la sociale démocratie, de sa défaite idéologique, indépendamment de l'échec pourtant éclatant des politiques libérales dans toute l'Europe. Suite au congrès du PSE le 9 décembre...

Partager cet article

Repost0

commentaires