Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 14:56
Ultimes réglages - et fausses notes - pour le vote d'investiture au PS

ue de Solferino, on affiche sa confiance avant le premier tour d'investiture du candidat socialiste, prévu jeudi 16 novembre entre 16 heures et 22 heures. Une "tendance" des résultats devrait être connue vers 1 heure du matin vendredi, avant les scores définitifs, attendus"dans la journée", annonce le service de presse. Lundi, le premier secrétaire du PS, François Hollande, a pronostiqué "plus de 80 % de participation" à la primaire socialiste.

Les listes électorales ont été votées par le bureau national le 7 novembre après quinze jours de recomptes menés par le siège du PS avec chaque premier secrétaire de fédération, précise la Rue de Solferino. Nombre officiel de votants : 218 771. Mercredi dernier, le Canard enchaîné évoquait la réintégration tardive d'adhérents de 2005 : 17 055 cartes sont réapparues depuis le 31 décembre 2005, date à laquelle le nombre d'adhérents à jour de cotisation pour cette année avait été arrêté, selon l'hebdomadaire. Réintégrés après avoir régularisé le paiement de leur "timbre", ils représenteraient jusqu'à 70 % des inscrits de la fédération des Alpes-maritimes. Les autres "records" sont détenus par la fédération du département du Maine-et-Loire, royaliste, par la Seine-Maritime et par la strauss-kahnienne fédération du Vaucluse, selon le

"L'idée annoncée n'est pas fausse", reconnaît le service de presse socialiste, sans pouvoir estimer l'ampleur de cette "régularisation" légitime.

COUP DE FIL À UN NOUVEL ADHÉRENT ÉTOURDI
 
Pour arrêter les listes, il a aussi fallu faire un petit "écrémage" parmi les nouveaux adhérents, rappelle le Canard enchaîné. "10 à 20 %" d'entre eux ont été interdits de vote, par exemple parce qu'ils étaient venus d'une autre famille politique, selon l'hebdomadaire satirique. Combien figurent désormais sur les listes ? 68 049, répond-on au siège du PS, pour ce qui est des adhérents issus de la campagne à prix réduit menée entre le 9 mars et le premier juin. Soit un peu moins que le chiffre avancé par le Canard enchaîné mercredi : 68 428.

Reste une question : l'obligation, imposée aux adhérents par le bureau national, de venir se présenter avant le 27 septembre dans sa fédération pour pouvoir participer au vote, aurait été appréciée différemment selon les régions. "Dans le Nord, un simple coup de fil ou un e-mail a suffi, selon le Canard enchaîné. En Meurthe-et-Moselle, les petits nouveaux ont dû montrer leur trombine."

Plus troublant : un nouvel adhérent parisien qui n'a jamais pris contact avec sa section a reçu dimanche soir un coup de fil lui demandant de pourtant se présenter pour voter jeudi. Dans le même esprit, le Canard enchaîné rapportait que dans les Bouches-du-Rhône, un e-mail de l'association de Ségolène Royal avait été envoyé "pour donner rendez-vous aux nouveaux adhérents 'qui n'ont pas pu se manifester', dans un bureau de vote spécialement aménagé à la fédération".

Rue de Solferino, on reste serein : "Les listes électorales ont été arrêtées. Si des personnes ne s'étant pas présentées pour valider leur inscription se présentent jeudi, a priori, elles ne pourront pas voter."

Partager cet article

Repost0

commentaires