Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 11:46
Mes cher(e)s camarades,

Suite à plusieurs désaccords de fond, lors de la campagne interne, avec Arnaud Montebourg, quant au choix du soutien apporté à la candidature de Ségolène Royal et en raison de problèmes de forme que je désapprouve, j'ai décidé de quitter le poste de Secrétaire Général que j'occupais au sein de "Rénover, maintenant" depuis sa création.
A l'occasion du Conseil d'Administration réuni le 25 novembre à Paris, j'ai également annoncé ma décision de quitter notre courant.
Militant aux côtés de la plupart d'entre vous depuis quelques années maintenant, j'éprouve le besoin de vous donner les raisons de telles décisions.

Depuis qu'Arnaud a décidé au mois de Juillet de soutenir la candidature à la candidature de Ségolène Royal, il n'a eu de cesse que de vouloir imposer cette décision personnelle à l'ensemble des militants et sympathisants de "Rénover, maintenant".
Souhaitant obtenir une adhésion unanime de RM, tous les moyens furent utilisés.
Au fil des jours puis des semaines, chacun a bien compris que, dans les conditions de son ralliement, figurait le don du courant à la candidate.
A grand renfort de communication, le mouvement de nombreux responsables nationaux, animateurs régionaux, départementaux et militants ayant fait un autre choix a été sciemment et méthodiquement nié.

Notre démarche militante aurait pu se poursuivre en commun si le libre choix avait été accepté lors de nos journées d'été, fin août à Fouras, ou si la possibilité avait été donnée à chaque militant, par l'organisation d'un vote clair, de décider de suivre ou non la démarche personnelle engagée par Arnaud Montebourg.
En démissionnant, je manifeste ainsi ma déception de voir "Rénover, maintenant" s'éloigner des pratiques rénovatrices dont nous nous réclamions.
Pourtant, la nécessité de renforcer notre ancrage clairement à gauche et de rénover les pratiques militantes reste plus que jamais d'actualité à quelques mois de l'élection présidentielle.

Passée la déception, c'est une nouvelle aventure rénovatrice qui démarre.

Michaël MOGLIA
http://moglia.hautetfort.com

Partager cet article

Repost0

commentaires