Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 10:45

C'est près de 50 militants et sympathisants qui se sont réunis au foyer polyvalent de Fontenay-en-Parisis, mercredi 10 janvier à compter de 20h30, autour de Jean-Pierre Blazy, député maire (PS) de Gonesse, Michèle Greneau, maire (PS) de Fontenay-en-Parisis, Frédéric FARAVEL, secrétaire de section de la plaine de France, et Cécile Madura, conseillère régionale (PS) et suppléante de J.-P. Blazy.

L'occasion de se mettre en jambe pour les campagnes électorales à venir et de commencer l'année sous le signe de l'amitié et de la convivialité... jugez en par vous-même avec les photos ci-dessous.

Cécile Madura en grande discussion avec les militants : François Villain, Jean Philbert, Michèle Greneau (de gauche à droite)

Éric Vaillant et Jacques Defoix-Aucouturier font sans doute une analyse comparée de Fosses et Jagny-s/s-Bois

Puiseux-en-France et Marly-la-Ville en pleine concertation : on reconnaît Pierre Bourzeix, Jean-Louis Jamas, Michel Taquet

Jean-Pierre Blazy dans un échange prolongé avec Marcelle & Robert Bono, militants à Fosses

Chaumontel et Luzarches préparent leurs actions communes pour bousculer les conservateurs complices en place dans leurs deux bourgs : François Villain (qui masque Jean Philbert), guillaume Dessoude, Jean-Christophe Grenet

Alain Martin, Raymonde Gilant et Michel Magne, habitués à l'organisation des distributions, sont déjà à l'oeuvre pour préparer nos actions... pas un instant de répit : la campagne commence aujourd'hui !

Bien sûr c'est le secrétaire de section qui prenait les photos, vous ne verrez donc pas en situation. Pour compenser, voici son propos...

Intervention de Frédéric FARAVEL pour les voeux de la section plaine de France

mercredi 10 janvier 2007 - 21h00 - Fontenay-en-Parisis


Chers Amis, Chers Camarades,
Je vous remercie de votre présence ce soir, présence d'autant plus méritoire que les débuts d'années vous soumettent à de multiples sollicitations, d'un bout à l'autre du département.
Je remercie également Michèle Greneau, maire de Fontenay de nous accueillir ce soir et je remercie de leur présence Jean-Pierre Blazy et Cécile Madura nos candidats pour les prochaines élections législatives de juin 2007. Enfin, Jean-Pierre Picard, adjoint au maire de Gonesse qui nous a fait le plaisir de nous rendre visite.

L'année 2007 commence à peine que nous pouvons déjà tirer un premier bilan de celle écoulée. En effet, 2006 aura été pour le Parti socialiste l'année du renforcement et de l'espoir.

Renforcement, car le formidable élan d'adhésion que nous avons connu nous a permis d'élargir partout en France notre implantation et de mieux assurer la représentation de la diversité de notre société. Tel était l'objectif fixé par François Hollande, pari tenu !
Ici même, notre section a doublé en moins d'un an son effectif, nous sommes désormais plus de 70 adhérents socialistes. Pour ne pas rompre avec l'habitude de 2006, je tiens à vous signaler qu'une fois encore lors d'une réunion de la section nous accueillons ce soir deux nouveaux adhérents qui viennent à l'instant de remplir leurs formulaires : il s'agit de Françoise et Michel Cochon de Puiseux-en-France, que je vous demande de bien vouloir saluer.

Espoir, car le processus démocratique exemplaire que notre parti a mis en place et dont nous pouvons être légitimement fiers,a abouti pour la première fois dans l'histoire de la gauche démocratique française et de notre pays à la désignation d'une femme comme candidate socialiste à la présidence de la République.

Il y a une force indéniable qui se dégage de l'émergence d'un parti mobilisé et fort de ses 300 000 adhérents, et de la désignation de Ségolène Royal qui incarne dans l'opinion une volonté de changement et porte déjà un première étape du rassemblement de la gauche, puisque nos amis du Parti radical de gauche et du Mouvement républicain et citoyen nous ont rejoint dans une dynamique unitaire, qui n'existe pas ailleurs à gauche. La force de notre Parti est une chance pour notre candidate. Ce lien fort entre notre candidate et notre Parti sera une des clés de la victoire en 2007.

L'espoir et la volonté de changement étaient bien présents aussi, au soir du 30 décembre dans nos mairies, avec ces milliers de Françaises et de Français qui s'inscrivaient, pour la plupart pour la première fois,sur les listes électorales. Puisse-t-il nous aider à accomplir le devoir de victoire que nous nous sommes fixé pour le 6 mai 2007.

Mais cela dépend d'abord de nous,alors au travail ! Et d'ores-et-déjà la section socialiste de la plaine de France s'engage en ce début d'année 2007 pour faire gagner la gauche et les Français. Ce week-end l'opération «tous sur le pont» permettra de diffuser dans les gares et les marchés, le combat pour la France de Ségolène Royal ; ce document se présente aussi sous la forme d'une publicité comparative puisque il démonte également le dangereux programme du non moins dangereux ministre candidat Nicolas Sarkozy. Je vous invite par ailleurs à consulter sur le site du Parti socialiste, l'éclairante analyse intitulée L'inquiétante "rupture tranquille" de Monsieur Sarkozy.

Le mercredi 31 janvier 2007, ici-même au foyer polyvalent de Fontenay en Parisis, nous organiserons dans le cadre de la campagne des présidentiel, un débat participatif sur la question de l'éducation et de l'accès au premier emploi, l'un des 4 axes définis par la candidate à travailler avec les habitants pour compléter le projet des socialistes.

Nous aurons comme intervenants un syndicaliste enseignant, un responsable d'un mouvement d'éducation populaire et un cadre du service public de l'emploi.
Bien sûr, Jean-Pierre Blazy, député du Val d'Oise, candidat à sa propre succession que je salue à nouveau, nous fera l'honneur d'être parmi nous, marquant l'intérêt qu'il porte aux questions éducatives et sociales et le soin qu'il porte à écouter nos concitoyens. Ce débat participatif doit être l'occasion d'un échange sans tabou entre socialistes et citoyens pour contribuer au projet présidentiel de Ségolène Royal qui sera rendu public début février.

Je dirai pour conclure - car il faut bien s'arrêter un jour - que nous n'en aurons bien sûr pas terminé lorsque nous aurons permis grâce à notre enthousiasme et à nos convictions de faire élire à la charge suprême Ségolène Royal, car il faudra bien entendu lui garantir une majorité parlementaire ambitieuse. Et c'est tout le travail qui nous guidera pour 6 semaines supplémentaires autour de Jean-Pierre notre candidat sur la 9e circonscription, cornakés que nous serons par Michel Jaurrey très compétent directeur de campagne.

Ensuite dotés d'une présidente et d'un député à leurs couleurs, les socialistes et leurs sympathisants resteront mobilisés pour s'assurer de la mise en oeuvre des réformes que la France attend qui auront avant tout pour objectif de rétablir le droit à l'avenir ! Nul doute que notre capacité à ne pas faiblir dans notre ambition sera un atout supplémentaire lorsque nous solliciterons nos voisins pour les élections municipales et cantonales de mars 2008 : car il nous faut impérativement rosir les communes du canton et le canton lui-même afin de donner au département du Val d'Oise la majorité de gauche dont il a besoin depuis si longtemps.

Bonne année militante,

Ne lâchons rien,

Labourons notre terrain.

Partager cet article

Repost0

commentaires