Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 14:28
J'ai commencé à lire le dernier bouquin de Jacques Attali, une brève histoire de l'avenir. Au regard du marasame idéologigue et culturel dans lequel se trouve la gauche et le Parti socialiste (nous y reviendrons à l'occasion d'une autre note), je me suis dit que malgré les divergences politiques que je pouvais avoir avec Jacques Attali, celui-ci avait tout de même un recul, une réflexion et une profondeur de vue qui pouvait être utile.
Bon pour le moment, je me suis tapé l'avant-propos et les deux premiers chapitres, et jusqu'ici je reste sur ma faim.
En effet, le prologue vise à nous mettre en garde sur les risques que comporte l'avenir entre trois hypothèses à horizon 2050 : hypermarché, hyperconflit, hyperdémocratie... Il prévient qu'il existe des lois de l'histoire que l'on peut déduire des centaines de milliers d'années passées par l'être humain sur la Terre et que ces lois peuvent nous permettre de prédire et surtout de prévenir la course des évènements, donc dans l'optique d'orienter vers un épanouissement de l'humanité le futur qui nous attend.
Ces lois de l'histoire telles qu'elles nous sont présentée peu à peu semblent néanmoins un peut coincer au milieu du concept de psychohistoire du romancier de science-fiction Isaac Assimov et la philosophie économique et sociale de Karl Marx.
Ensuite dans les deux premiers chapitres, l'auteur accumule tout de même au milieu de beaucoup de lieux communs et de quelques synthèses intéressantes, les erreurs dans le domaine de la paléontologie humaine et de l'histoire ancienne, mélangeant datation, dates historiques, ensembles de civilisation (la Mésopotamie serait ainsi peuplée il y a 5 000 ans par des invasions successives turco-mongoles et indo-européennes... quid des akkadiens, amorrites, sumériens et élamites ?) et il tient le récit biblique de constitution du peuple hébreux pour une vérité historique et archéologiue alors que les archéologues israéliens ont prouvé le contraire depuis quelques années.
Je poursuis et je vous rendrai compte...
Frédéric FARAVEL

Partager cet article

Repost0

commentaires