Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 16:10

nouveau-logo-psLa direction sortante du PS nous a saisi, samedi 13 décembre 2014 après-midi [oui parce que Jean-Christrophe Cambadélis, qui avait décidé que les CN devaient durer toute la journée, a finalement jugé que la période ne valait pas plus qu'une après-midi] de propositions de réformes statutaires qui ne devraient pouvoir être tranchées que par le prochain congrès. Sur cette procédure, nous avions bien entendu que notre Premier secrétaire intérim avait déclaré à la radio que nos statuts n'avaient qu'une valeur indicative, mais jusqu'à preuve du contraire ils restent notre règle de vie collective.

Comme pour les états généraux du PS, bien qu'il y ait des propositions sympathiques dans le rapport présenté par le camarade Christophe Borgel, nous avons dans nos mains (même si la presse l'a eu avant les responsables socialistes) un texte qui navigue entre des passages d'une naïveté confondante et un sabir technocratique affligeant.

Il traduit parfois une méconnaissance surprenante et inquiétante de nos statuts, notamment concernant la manière d'adhérer à notre parti... ce qui est proposé reprend exactement ce qui devrait déjà être appliqué aujourd'hui.

Sur la formation, nous nous réjouissons de la remise à l'honneur de la formation idéologique - nécessaire dans un parti qui prétend associer ses militants à l'élaboration de son orientation politique -, cependant nous nous inscrivons en faux quant à la volonté affichée - et déjà présenté dans certaines fédérations et Unions régionales - de prédésigner hors de tout cadre démocratique de futurs candidats, qui auraient le droit d'accéder à ses formations au prétexte de la reconquête des territoires.

Nous nous associons au souhait d'améliorer la visibilité de l'intervention numérique du parti et des socialistes, mais à la seule condition que l'on ne caporalise pas l'expression des camarades.

Comme pour les états générauxn ce rapport dénote d'une contradiction grave entre les objectifs affichés et les pratiques réelles dans le parti, à tous les étages : nos instances de contrôle tant nationalement que dans les fédérations ne fonctionnent pas normalement. Nos instances de débat et décision - conseils et bureaux nationaux et fédéraux - sont la caricatures d'elles-mêmes, c'est-à-dire une succession d'interventions qui ne se répondent pas et dont personne ne tient compte en conclusion.

Si le parti n'est pas capable aujourd'hui d'entretenir un lien constructif et durable avec la "société civile", les associations, les syndicats, personne dans la direction ne s'interroge sur l'effet de la politique économique gouvernementale, qui les éloigne de nous et qui est en contradiction avec nos engagements de campagne et nos valeurs. Cela n'a rien à voir avec notre organisation interne.

Pour retenir électeurs et militants socialistes, il n'y a pas besoin d'un "choc de simplification" bureaucratique et partisan, il faut pratiquer la gauche accoustique, et répondre à leurs attentes, respecter la cohérence entre nos engagements et nos actes au pouvoir.

Une grande action de rénovation du Parti avait été conduite sous les auspices de Martine Aubry ; nos statuts ont été révisés à l'unanimité lors du dernier congrès à Toulouse. On peut pas dire aujourd'hui que l'application suive !

Lorsque la direction actuelle du PS saura faire respecter le fonctionnement normal de notre Parti, alors seulement il sera temps de regarder avec intérêts ces améliorations qu'elle juge nécessaires.

En l'état, le mieux étant l'ennemi du bien, il serait préférable de ne pas tirer de plan sur la comète à coups d'usines à gaz ; il serait préférable que la direction sortante se concentre sur le respect de nos règles actuelles.

C'est pourquoi dans ces conditions il n'était pas possible de voter pour ces propositions.

Frédéric FARAVEL

Rapport Borgel sur le fonctionnement du PS

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires