Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 16:28

Supprimer les "triangulaires" ?...La menace de la droite établie sur un mensonge

Il n'y aurait jamais eu de "triangulaires", la semaine dernière, si les élections régionales avaient été des "législatives"...

Quelque 80 circonscriptions UMP-Nouveau Centre basculeraient au profit du Parti socialiste si on projetait les résultats du premier tour des élections régionales, le 14 mars, sur les circonscriptions législatives, selon une étude réalisée par l'Observatoire de la vie politique et parlementaire.

Toutefois, a souligné jeudi à l'AFP son directeur Denys Pouillard, ces analyses, en particulier la liste des circonscriptions en situation de permutation, "ne peuvent avoir qu'une valeur historique puisqu'aux prochaines élections législatives la carte électorale présentera des contours nouveaux".

Par ailleurs, souligne M. Pouillard, le Front national n'a atteint dans aucune circonscription le seuil des 12,5% des inscrits requis dans des élections nationales pour participer à une triangulaire (et non des votants). "Il n'y aurait jamais eu de triangulaires si les élections régionales avaient été des législatives", a-t-il dit. Le FN ne réalise que dans 11 circonscriptions, entre 10 et 12,25% des inscrits.

De son côté, Europe Ecologie n'atteint les 12,5% que dans deux circonscriptions et réalise entre 10 et 12,5% dans 10 circonscriptions. Le Front de gauche n'atteint les 12,5% que dans trois circonscriptions et entre 10 et 12,5 % dans une seule. Le PS dépasse les 12,5% dans 305 circonscriptions et l'UMP dans 194.

En revanche, comme la loi autorise les candidats arrivés en seconde position à se présenter au second tour, on relève près de soixante-dix duels virtuels, hors les confrontations traditionnelles PS/UMP: 7 duels UMP/FN, 29 duels PS/FN, un duel PC/FN, un duel PC/UMP, 6 duels PC/PS, 13 duels PS/Ecol, 6 duels UMP/Ecol, 5 duels PS/Modem.

Parmi les circonscriptions UMP-NC qui passeraient au PS, l'observatoire relève la 5e des Bouches-du-Rhône, détenue par Renaud Muselier, où le PS a obtenu 27,38% des voix, les écologistes 12,52%, et le FN 20,22% avec une abstention de 56,69%.

Dans la 3e des Côtes-d'Armor (Marc Lefur), l'UMP ne réalise que 21,91% avec un taux d'abstention à 48,64%. Le PS est à 39,2% et le Modem à 9,27%.

Le PS et l'UMP sont à égalité (24,18% et 24,51%) dans la 3e de la Drôme (Hervé Mariton), mais Europe Ecologie obtient 20,83% et le Front de gauche 7,24%.

Le PS devance l'UMP dans la 5e de l'Ille-et-Vilaine (Pierre Méhaignerie), 30,66% contre 29,97%, avec les écologistes à 14,83% et le Modem à 6,22%.

Dans le 1e du Jura (Jacques Pélissard), la liste de l'UMP (28,65% est à égalité avec celle du PS (28,49%) qui dispose d'une réserve de voix avec les votes écologistes (11%).

La liste UMP (30,73%) est distancée par le PS-Union de la gauche (32,57%) dans la 1e de Meurthe-et-Moselle (Laurent Hénart, tête de liste régionale).

La liste PS totalise 28,15% des voix dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne (Chantal Brunel), Europe Ecologie 17,06%, le Front de gauche 5,99%, face à 23,91% pour l'UMP, et avec un taux d'abstention record de 61,42%.

Résultats complets consultables sur le site http://www.vielocale-viepublique.fr.

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans à Gauche...
commenter cet article

commentaires