Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:43

33577 445255978790 725093790 5575532 712655 nVoici la gauche revenue au pouvoir... pour 5 ans, sauf accident.

Pendant plus de 3 ans, "Un Monde d'Avance", motion C du Parti Socialiste lors du congrès de Reims, a fortement participé à la reconstruction politique et programmatique du Parti Socialiste. Un projet ambitieux a été élaboré patiemment, tranchant ainsi avec de longues années d'immobilisme et d'abdication devant le néo-libéralisme, puis adopté à une écrasante majorité des suffrages des militants socialistes en juillet 2011.

C'est sur ce socle, sur notre capacité à avoir rebâti certains ponts avec la société et nos partis politiques, que se fonde la victoire de François Hollande le 6 mai dernier, puis la majorité parlementaire confortable de la gauche en juin dernier.

nouveau-logo-psCependant, les défis auxquels la gauche est confrontée sont inédits et vitaux. Une partie des solutions va être mise en oeuvre ; mais toutes les solutions ne sont pas encore là car la complexité de notre monde est profonde et parce que de très nombreuses propositions du projet socialiste n'ont pas été reprises dans le projet présidentiel. Des débats importants restent encore à explorer et il convient de lever les ambigüités qui sont entretenues notamment sur la question européenne.

Dans ces conditions, le congrès du Parti Socialiste - au sein des débats de toute la gauche - qui se tiendra cet automne est essentiel. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire un congrès en catimini, au cours duquel les débats qui nous traversent seraient abordés en quelques jours. Nous avons besoin d'un parti de débat qui ne soit pas atone sous prétexte de ne pas gêner le gouvernement.

Il est notamment un sujet majeur qui est la clé essentielle de notre capacité à rendre efficace l'action politique : c'est l'attitude et les outils dont doit se doter l'Union Européenne pour faire face à la mondialisation libérale et restaurer un tant soit peu la souveraineté populaire. A cet égard, l'annonce du Président de la République de la soumission prochaine du Traité Merkozy au Parlement pour ratification est particulièrement inquiétante. François Hollande s'était engagé à renégocier ce traité inacceptable, qui impose une règle d'or budgétaire, soumet les budgets nationaux à un contrôle et à des sanctions automatiques sans aval démocratique, ne change rien aux missions et aux outils de la Banque Centrale Européenne, et surtout enferre l'Union européenne dans une logique intergouvernementale qui éloigne les peuples toutjours un peu plus.

Force est de constater que si François Hollande a obtenu un Pacte de croissance, le traité Merkozy en est distinct et n'a pas été renégocié, ne serait-ce que d'une virgule. Nous ne pouvons pas avaliser une telle dérive et il nous faut trouver les moyens de remettre la construction européenne sur de bons rails, sauf à subir l'effondrement du projet européen lui-même.

Ces considérations sont l'une des nombreuses raisons qui m'ont amené à participer à la rédaction et à signer la contribution générale portée par Marie-Noëlle Lienemann, Jérôme Guedj, Marianne Louis et Emmanuel Maurel, intitulée "Le Temps de la Gauche".

Je vous invite à la découvrir, à la partager et à la signer ici.

Bonne lecture et bon congrès,

Frédéric FARAVEL
Secrétaire fédéral du PS Val-d'Oise aux relations extérieures

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires