Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

27 février 2004 5 27 /02 /février /2004 11:46
logong.2.jpgContribution thématique au congrès national de Dijon présentée par Nouvelle Gauche, 18 janvier 2003



benoithamon.3.jpgLes dernières campagnes électorales ont laissé à tous les militants de gauche qui les ont faites un goût amer. Parce que notre camp a été balayé, sans doute. Mais surtout parce que nous avions l’impression de ne même pas intéresser nos interlocuteurs. Les réunions publiques et les diffusions de tracts s’enchaînaient. Le malentendu durait. Des candidats et des militants s’efforçant de convaincre. Des électeurs ne s’intéressant qu’à ce que leur vote pourrait leur rapporter à eux. Plus personne pour restituer ses difficultés dans un contexte global, pour se revendiquer d’un camp ou d’une classe.
Nous avons récolté, sans doute, ce que nous avons nous-même semé : individualisme et scepticisme. Si bien que le bilan de la gauche n’a été lu qu’à l’aune des profits individuels qu’il a pu dégager pour chacun.
Cet éclatement de la demande sociale auquel nous avons voulu prêter les vertus d’une autonomie synonyme d’émancipation individuelle, est en fait le produit venimeux de la libéralisation culturelle de la société. Elle s’accompagne d’une culture délétère du non-conflit, du « zéro risque » ; d’accord pour le progrès collectif, tant qu’il ne me nuit pas, et surtout qu’on ne me demande pas de me battre pour le faire avancer… tel est le nouveau mot d’ordre de ceux qui ne pensent leur rapport à la société que sur le mode de la consommation...
[...]
Lire la suite : batailleculturelle.rtf

Partager cet article

Repost0
20 février 2004 5 20 /02 /février /2004 11:50
logopse.jpgLe "Nouveau Parti Socialiste" est un courant du PS très démocratique, traversé et travaillé par une liberté de parole bien plus qu'ailleurs dans notre cher parti.
C'est une richesse, c'est une force.
Nous avons vocation à ouvrir des débats trop longtemps délaissés, trop longtemps évités ; nous avons vocation parfois aussi à rétablir de vive voix la hiérarchie des valeurs, là où certains de nos camarades seraient tentés d'imposer par la force des choses je ne sais quelle "troisième voie" à la française.
Car notre courant est fort également d'un certain nombre de convictions qui nous animent, nous rassemblent et nous permettent d'avancer collectivement dans le parti. Au nombre de celles-ci, il y a - clairement définie - la revendication d'une "république fédérale européenne" ; et c'est pourquoi je m'étonne qu'on nous relance quelques fois sur le thème " attention,... cette question n'est pas si simple, n'avançons pas trop rapidement le mot “fédération”, il faut avant tout approfondir la question". Comme si cela n'était pas le cas...
[...]

Lire la suite : europefederationnation.rtf

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2001 3 28 /11 /novembre /2001 11:53
Article publié par Nouvelle Gauche Val d’Oise (novembre 2001)

Depuis 1997, la France a changé, elle devenue plus forte et plus solidaire, elle a retrouvé confiance en son avenir. Ceci n’a été possible que parce que l’action du gouvernement a réhabilité le volontarisme économique et politique. Parce que nous avons amélioré la vie quotidienne des Français. Parce que nous avons dégagé l’horizon du plein emploi. Parce que nous avons mené une politique de gauche. Beaucoup a été fait mais il y a encore tant à faire.
À entendre certains, un grand nombre de questions fondamentales ne seraient plus de gauche ni de droite: les grands équilibres économiques, la décentralisation, la sécurité, les enjeux municipaux, les institutions, la construction européenne, la politique étrangère… tous ces sujets feraient l’objet d’un consensus assez large, participeraient d’une «réalité technocratique objective», n’appelleraient pas de solutions alternatives fondées sur des valeurs et des priorités sociales.

[...]

Télécharger l'article : partisansdechangerlemonde.rtf

Partager cet article

Repost0