Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

26 juillet 2019 5 26 /07 /juillet /2019 08:57
ADP : Demander au CSA d'exiger des chaînes TV qu'elles fassent des programmes d'information civique sur la récolte de soutien au référendum

On a récemment appris qu'il n'y aurait aucune action du CSA pour favoriser le RIP ADP (voir ici : https://www.publicsenat.fr/…/adp-le-csa-ne-sensibilisera-pa… ). Ils disent qu'ils ne peuvent contraindre les chaînes, que la loi ne prévoit rien, etc. C'est ballot.

Avec d'autres personnes, j'ai écrit au CSA. Un mail simple, sans chercher midi à 14.00, bien propre sur soi et poli.

Si jamais d'autres personnes souhaitent le faire, je le mets ci-dessous pour donner une idée. Ça permet de soutenir un peu l'initiative des parlementaires, qui ont sollicité le CSA.

Frédéric Faravel

NB : ils ne vous demandent pas votre email, ce qui signifie qu'ils ne répondent pas. Tant pis, c'est l'été, j'ai du temps et ça ne mange pas de pain. Leur adresse : https://www.csa.fr/Mes-services/Vos-remarques-au-CSA…)

"Madame, Monsieur

Les citoyens ont récemment appris par la presse qu'en dépit d'une requête des parlementaires ayant initié le Référendum d’initiative partagée (RIP) sur Aéroports de Paris, le CSA n'inciterait pas les chaînes de télévision à traiter le sujet.

C'est très regrettable car la majorité des Français ignore qu'une campagne est en cours. On s'en rend compte lorsqu'on va au devant des gens. Ils ne sont pas informés mais lorsqu'on les informe, ils sont intéressés.

Lorsque le président de la République a initié le "grand débat" pour répondre au mouvement des "Gilets jaunes", ce grand débat a été abondamment médiatisé. Il ne s'agissait pourtant pas d'un dispositif prévu par la Constitution. En revanche, le RIP l'est. D'ailleurs, le recueil des signatures de soutien se fait sur un site officiel, sous contrôle de Conseil constitutionnel. Ce n'est pas une simple pétition.

Certes, la loi organique relative au RIP ne prévoit rien de spécial en termes de médiatisation. Mais la loi ne prévoit pas toujours tout, et le silence des textes n'interdit pas le bon sens. Un processus électoral (c'en est un puisque l'idée est d'aboutir à l'organisation d'un référendum), cela se médiatise.

C'est d'autant plus simple qu'il ne s'agit nullement d'inciter le public à accepter ou refuser la privatisation. Les signatures qui sont recueillies actuellement visent à soutenir le principe d'une consultation électorale, sans préjuger de son résultat. A ce stade, ce n'est qu'une question de démocratie, et il est tout à fait possible de la traiter sous cet angle uniquement, de manière très neutre.

Enfin, le CSA a répondu aux députés venus à sa rencontre qu'il n'avait pas la possibilité de contraindre les chaînes à traiter tel ou tel sujet. Et bien, ne contraignez pas. Incitez, ce sera déjà beaucoup. Les télévisions ont-elle beaucoup mieux à faire en période estivale ? Le sujet peut utilement meubler des journaux ou des émissions, entre deux salves de commentaires répétitifs sur la canicule.

Merci par avance pour l'intérêt que vous voudrez bien porter à ma requête.

[votre signature]"

Partager cet article

Repost0

commentaires