Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise.
Je suis membre du bureau fédéral du Val-d'Oise du Parti Socialiste et suppléant au Conseil National du Parti Socialiste.
en savoir plus

 

Trouve

Maintenant la Gauche !

signez la contribution générale de MLG pour le congrès de Poitiers

 

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 17:28
Hénin-Beaumont: le front anti-Front n'aura duré que le temps de l'élection
[1] http://www.mediapart.fr/club/blog/marine-turchi
[2] http://www.mediapart.fr/club/blog/stephane-allies
[3] http://www.mediapart.fr/journal/france/010709/henin-beaumont-corruption-clientelisme-bienvenue-chez-les-chtis-socialistes
[4] http://www.mediapart.fr/journal/france/060709/henin-beaumont-battu-de-500-voix-le-fn-refuse-la-defaite
[5] http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Henin_et_Alentours/2009/07/09/article_j-m-alexandre-et-la-force-tranquille-de.shtml
[6] http://briois.ublog.com/weblog/2009/07/on-nous-écrit-de-la-prison-de-longuenesse.html
[7] http://www.arretsurimages.net/index.php
[8] http://marc.vasseur.over-blog.com/article-33666177.html
[9] http://www.nordeclair.fr/Actualite/Depeches/2009/07/05/henin-ferrari-fn-le-pen-briois-duquenne.shtml
[10] http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/info/nord-pas-de-calais/Guy-Delcourt-s'auto-exclut-du-PS-55999271.html
[11] http://www.mediapart.fr/journal/france/090709/dix-jours-henin-beaumont-ou-comment-raconter-une-drole-de-bataille-electorale
[12] http://www.mediapart.fr/journal/france/010709/une-semaine-de-campagne-henin-beaumont

Partager cet article

Repost 0
Published by FARAVEL - dans Carton Rouge !
commenter cet article

commentaires

Steven 14/07/2009 01:01

C'est malheureux de voir à quel point certains socialistes sont tombés bien bas dans cette région. Ces fédérations vérolées qui tiennent notre chère première secrétaire qui leur doit la victoire de l'après congrès. Quelle tristesse...