Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 10:48
Ségolène Royal minimise les hausses d'impôts promises par François Hollande
LEMONDE.FR avec AFP | 12.01.07 | 17h20  •  Mis à jour le 12.01.07 | 17h34

ors de la présentation de ses vœux au conseil régional de Poitou-Charentes, vendredi 12 janvier, Ségolène Royal a assuré que, si elle est élue,"il n'y aura pas de fiscalité nouvelle qui décourage le travail ou l'effort". "Il faudra rééquilibrer la fiscalité, l'alléger sur le travail et peut-être la renforcer sur le capital si l'on veut résorber les déficits. Mais cela se fera sans augmentation des prélèvements obligatoires", a-t-elle dit. La candidate a rappelé qu'elle avait "mandaté un certain nombre de spécialistes pour mettre à plat [ces questions de déficit et de fiscalité] et voir les pistes envisageables".

Ces déclarations semblent en contradiction avec les récentes prises de position de François Hollande. Le premier secrétaire du PS a relancé le débat sur la fiscalité en se prononçant pour des hausses d'impôts pour les contribuables touchant un salaire net de plus de 4 000 € par mois. "Si nous avons la confiance des Français, nous remettrons en cause les baisses d'impôts sur le revenu et sur les grandes fortunes qui ont été accordées aux plus privilégiés", a-t-il affirmé mercredi soir. Jeudi, dans Le Parisien, il a précisé qu'il visait les "contribuables qui sont dans les deux plus hautes tranches de l'impôt sur le revenu", et qu'il s'agissait "d'une remise en cause des baisses d'impôts sur les plus hauts revenus proposées par la réforme Villepin pour 2007".

[...]

lire l'article du Monde.fr


Commentaire :

Mais enfin ! loin de moi l'idée de vouloir critiquer notre candidate, mais lorsque François Hollande s'exprime ce n'est pas comme le dit Ségolène : "tout le monde a la légitimité de s'exprimer. Tous les responsables politiques ont la légitimité pour faire des propositions, donner leur point de vue", Non ! François s'exprime comme premier secrétaire du Parti socialiste et rappelle les exigences incontournables du Projet socialiste en matière de fiscalité comme pour le reste, et par lequel elle est tenue même si elle veut "rassembler les compétences au sein du PS et au-delà". Ce serait bien qu'elle n'oublie pas de respecter le parti qui l'a désigné et qui fera sa campagne sauf à créer un fossé.

pour mémoire :

Le texte intégral du Projet socialiste pour la France.
Vous pouvez aussi le trouver en librairie aux éditions Robet Laffont.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cab' 15/01/2007 11:44

"est révolue" ;-)

FARAVEL 16/01/2007 13:59

je suis décu que tu n'es pas fait de commentaire sur le voeux de la section cab'man;o)

Cab' 15/01/2007 11:43

@marcje crois que le temps d'une discipline de parti telle que tu la décris en révolue, enfin j'espère...

FARAVEL 16/01/2007 13:58

Malheureusement ce n'est même pas une question de discipline de Parti telle que nous l'avions connu où les militants votaient pour la direction par légitimisme et où la voie majoritaire aurait fait taire la conscience des autres (dans des proportions très légères tout de même).Ce qui est en cause, c'est que l'appel d'air produit par la campagne d'adhésion à 20€ s'est engouffré dans le vote Ségolène, à la manière de fans qui rejoignent leur idole, sans qu'il n'y ait aucune médiation politique ou intellectuelle.On ne fait pas de politique ici mais il s'agit désormais d'une logique de club de supporters (avec toutes les logiques d'exclusion qui accompagne le fonctionnement de ce type de groupe "si t'es pas assez fan', tu dégages!")...Et les grands élus, soucieux d'être réinvestis, et croyant qu'il suffit de courrir dans le sens des sondages présidentiels ne piperont mot que si elle se cassait la figure, ce qui serait pour nous tous la pire des situation.FRED

marc d HERE 14/01/2007 19:11

Ségolène ne tient pas compte du programme socialiste....Et elle continuera de plus en plus à l'ignorer.....
Et les camarades qui l'ont voté, la suivront docilement, en disant le contraire de ce qu'ils disaient en juin dernier......C'est dur la politique au PS.......Mais vous l'avez choisie!

thimele 13/01/2007 15:42

Hollande ne fait pas que répéter le projet, il lui donne l'interprétation qu'il veut, et se permet de décrire toute la politique que mènera le PS en cas de victoire ! Comme si  Ségolène n'était qu'une vitrine !

FARAVEL 14/01/2007 18:03

Il ne donne pas une interprétation c'est strictement la logique du projet socialiste. Ségolène n'est pas une vitrine mais il est du rôle du premier secrétaire du Parti socialiste, chef de l'opposition parlementaire, et chef de la future majorité, de rappeler quels seront les axes de la politique que voudra mettre en place le Parti socialiste après les législatives. Ou alors il faudra nous expliquer que nous entrons dans un régime ultra présidentielle, peut-être souhaité par Rebsamen et DSK mais vraisemblablement pas par la majorité des électeurs de gauche.Peut-être les camarades qui sont proches de Ségolène et qui sont issus du NPS devraient-ils lui rappeler que nous avons défendu une sixième république parlementaire ?Dans tous les cas, nous aurons si nous gagnons, et c'est tout le mal que je nous souhaite à Ségolène et nous, à inventer une nouvelle relation dialectique entre l'exécutif, le législatif et le parti politique majoritaire, et il serait fécond de respecter ce parti, son projet et son premier dirigeant pendant la campagne ; ça pourrait même aider à gagner