Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sur l'auteur

Je m'appelle Frédéric Faravel. Je suis né le 11 février 1974 à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Je vis à Bezons dans le Val-d'Oise. Militant socialiste au sein de la Gauche Républicaine & Socialiste. Vous pouvez aussi consulter ma chaîne YouTube. J'anime aussi le groupe d'opposition municipale de gauche "Vivons Bezons" et je suis membre du groupe d'opposition de gauche ACES à la communauté d'agglomération Saint-Germain/Boucle-de-Seine.
Me contacter

en savoir plus

 

Trouve

Gauche Républicaine & Socialiste

19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 14:32

Le vendredi 12 février 2021, sur proposition du groupe Vivons Bezons, le conseil municipal a adopté le vœu ci-dessous (que je présentais) demandant que l'Etat prenne en charge l'achat de masques chirurgicaux adaptés aux enfants pour que les élèves puissent être équipés correctement et respecter le nouveau protocole sanitaire décidé le 1er février dernier par le Ministère de l'éducation nationale. Ce vœu a été adopté à l'unanimité moins les deux abstention du groupe de droite de Marc Roullier, merci pour leur sens de la solidarité !?!

Evidemment un vœu adopté par le conseil municipal n'a de valeur que si la municipalité agit ensuite pour lui donner une concrétisation : il est donc désormais nécessaire que la Ville de Bezons informe le préfet et l'éducation nationale de ce vœu et insiste fortement pour que cette demande soit respectée.

Nous attendons donc que la Ville informe les conseillers municipaux, les Bezonnaises et les Bezonnais des démarches qu'elle aura engagées en ce sens.

Frédéric FARAVEL
conseiller municipal et communautaire
responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

Partager cet article
Repost0
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 09:36

🏛 Demain se tiendra le conseil municipal de Bezons. L'occasion de faire une petite comparaison sur la façon dont les nouveaux Maires vivent leur début de mandat. J'ai choisi trois maires différents mais élu(e)s pour la première fois le 28 juin 2020 à la tête de leur commune, qui ont accordé récemment un entretien à La Gazette du Val-d'Oise. Quelle différence entre ces 3 exemples ‼️ Pourtant personne ne peut dire que telle ou telle commune est plus simple à conduire que les autres.
⭐️ A Eaubonne ou Goussainville, les deux maires ont choisi de parler de leur enthousiasme, de la réalisation rapide de leurs projets...
🔴 A Bezons, Mme Menhaouara se plaint ... de tout... de son opposition, des recours qui sont engagés contre elle (ce n'est pourtant pas la seule), ou des "responsabilités" de la municipalité sortante, considérations totalement absentes des messages que souhaitent transmettre ses collègues maires.
Tout cela n'a qu'un but : trouver des prétextes expliquant que la réalisation de ses promesses électorales patine et qu'on ne verra rien avant 36 mois ... 36 mois
⁉️

Bien piètres excuses qui cachent mal amateurisme et incompétence, et parfois négligence quand on constate que plus aucune mesure d'encadrement sanitaire n'est surveillée par les membres de la majorité municipale au marché de Bezons.

Il est aussi important de rappeler que ces "nouveaux" maires ne sont pas tous neufs : ils ont exercé lors de mandat précédent des fonctions importantes ... Mme Beaulande a été Première adjointe au Maire jusqu'en 2014, M. Hamida était adjoint au Maire dans la municipalité précédente et Mme Menhaouara a été adjointe au Maire de 2008 à 2020 (soutien des actions qu'elle dénonce aujourd'hui). Il faut croire que certains anciens adjoints ont appris plus que d'autre lors de leurs précédents mandats.

Frédéric FARAVEL
conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons

L'entretien donné par M. Hamida est in extenso, je vous indique ici les références internet pour lire les entretiens donnés par les maires de Bezons et Eaubonne :

➡️ https://actu.fr/ile-de-france/bezons_95063/val-d-oise-nessrine-menhaouara-maire-de-bezons-dans-trente-six-mois-le-changement-se-verra_39032422.html

➡️ https://actu.fr/ile-de-france/eaubonne_95203/eaubonne-marie-jose-beaulande-la-periode-n-a-pas-ete-simple-mais-les-projets-avancent_39080578.html

les entretiens donnés par 3 "nouveaux maires" à La Gazette du Val-d'Oiseles entretiens donnés par 3 "nouveaux maires" à La Gazette du Val-d'Oiseles entretiens donnés par 3 "nouveaux maires" à La Gazette du Val-d'Oise

les entretiens donnés par 3 "nouveaux maires" à La Gazette du Val-d'Oise

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 16:00
Les tribunes de "Vivons Bezons" pour février 2021 - Stade des Berges / lutte contre le COVID 19

tribune publiée dans le Bezons Infos de février 2021

⚽️ STADE DES BERGES : LE FAUX-SCANDALE DES PNEUS BROYÉS ⚽️
Lors du Conseil municipal du 16 décembre, la Maire a tenté de faire croire à un scandale écologique orchestré par son prédécesseur qui aurait « prévu 36.000 pneus broyés pour stabiliser le terrain ». Cette APPROXIMATION grossière révèle une grande IGNORANCE ou constitue un MENSONGE destiné à discréditer la municipalité précédente : tout terrain de foot synthétique nécessite un apport de granulat de caoutchouc provenant du recyclage de pneus !
La réalité est loin de l’image des 36.000 pneus enfouis sous un stade, sous-entendue par les propos de la Maire !
Pour « être respectée dans sa fonction », Mme la Maire devrait arrêter de tenter de faire prendre aux Bezonnais des vessies pour des lanternes !
En attendant, toujours pas de 2
e stade en vue…

vous pouvez aussi signer la pétition de soutien ici : https://forms.gle/ZhUXx2pUr91NCPxR7

vous pouvez aussi signer la pétition de soutien ici : https://forms.gle/ZhUXx2pUr91NCPxR7

tribune publiée sur dans partie "expression politique" du site internet de la ville :

🔴 Se donner les moyens de sortir de la crise sanitaire 🔴
L'année 2021 débute avec le lancement de la campagne de vaccination anti COVID19. C'est la clé pour sortir au plus vite de la crise sanitaire, source de tant de dégâts humains, économiques et sociaux. Plus le nombre de vaccinés sera élevé, plus cela sera rapide, mieux ce sera pour nous protéger collectivement.
Nous avons donc proposé le 6 janvier que notre Ville demande à accueillir un centre de vaccination anti-COVID grand public.
En attendant restons prudents et solidaires… des variants existent, ils ne seraient pas plus dangereux mais avec une contagion forte : les masques chirurgicaux seraient plus efficaces, nous demandons à nouveau qu'ils soient fournis gratuitement ou remboursés par les autorités.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 15:45

La démocratie sociale ça n'est pas que pour les autres ; et quand on défend le service public on doit plus encore qu'ailleurs être exemplaire sur le respect des agents municipaux et de leurs représentants élus. C'est ce que je défends dans mon boulot, je le défends donc aussi comme conseiller municipal...

Nous étions intervenus en Conseil Municipal le 16 décembre dernier pour nous étonner des méthodes de la Maire de Bezons (vous pouvez retrouver la vidéo ici 👉https://youtu.be/k30kHFVjRUc ou ici https://fb.watch/39bp1DEjvw/).

Nous avons écrit au Préfet du Val-d'Oise pour lui demander d'examiner plus attentivement les conditions dans lesquelles ont été soumises deux délibérations concernant l'avancement des agents municipaux sans avoir recueilli préalablement l'avis des représentants du personnel, pourtant obligatoire.

Frédéric FARAVEL
Conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste
Responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

Lettre recommandée avec accusé réception adressée au préfet par le groupe "vivons Bezons" le 21 janvier 2021

Lettre recommandée avec accusé réception adressée au préfet par le groupe "vivons Bezons" le 21 janvier 2021

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 17:10

Lors du conseil municipal du mercredi 16 décembre 2020, la majorité municipale divers droite de Bezons présentait des tableaux de créations et de suppressions de postes pour délibération.

Deux problèmes étaient posés :

1- plusieurs éléments entre les deux tableaux ne correspondaient pas, au regard des promotions de grades qu'elles étaient censées mettre en œuvre... Sur ce sujet nous n'avons pas eu de réponse précise.

2- ces promotions de grades ou d'échelons auraient dû faire l'objet d'une consultation légalement obligatoire en amont des commissions administratives paritaires. Ce qui n'a pas été le cas, les CAP étant convoquées deux jours après le conseil. L'avis des CAP n'est que consultatif, soit, mais il est obligatoire. Qu'est-ce qui empêchait la municipalité de réunir deux jours plus tôt les CAP ?

Nous avons eu droit à des explications particulièrement nébuleuses de la part de Mme Menhaouara, Maire de Bezons, et de M. Cuvillier, son premier adjoint... Ils n'ont pas su expliquer, contrairement à ce que la Maire a affirmé, que les représentants du personnels (élus par leurs collègues) n'aient pas été consultés en amont comme cela est la règle. Si les CAP doivent redonner un avis le 18 décembre 2020, le conseil municipal devra-t-il donc à nouveau délibérer en janvier ou en février 2021 sur les suppressions de postes ouverts en trop ?

De plus, nous avons appris implicitement qu'une réorganisation profonde des services municipaux étaient en cours : quand donc les représentants du personnel et les conseillers municipaux seront informés et consultés ?

Frédéric Faravel
Conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons
Responsable du groupe "Vivons Bezons"

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2021 7 10 /01 /janvier /2021 18:55

Retour sur le conseil municipal du mercredi 16 décembre 2020.

La majorité municipale divers droite dirigée par Mme Menhaouara a finalement fait adopter une charte des réseaux sociaux dont une large partie vise à autoriser la Maire à censurer l'expression sur les comptes réseaux sociaux de la Ville des opinions politiques qui lui déplaisent. Nous l'avions déjà prévenue le 21 novembre que c'était une mise en cause directe de la liberté d'expression des citoyens et des Bezonnais. Il existe un équilibre fragile dans la loi française entre expression et sanction, il est aberrant de chercher à le compliquer encore à des fins politiciennes autoritaires. La loi permet déjà de supprimer et de sanctionner les commentaires insultants, racistes, appelant à la haine ou faisant l'apologie du terrorisme par exemple : il n'y a pas besoin d'en rajouter. Non Mme Menhaouara considère que toute opinion politique qui lui déplaît doit pouvoir être censurée.

Nous étudions comment faire casser juridiquement cette décision dangereuse ; nous signalerons au Préfet dans les prochains jours cette délibération et nous appelons toutes les Bezonnaises et Bezonnais qui sont choqués par ces méthodes à se rapprocher de nous en écrivant à vivonsbezons@gmail.com pour préparer ensemble les démarches nécessaires.

Frédéric FARAVEL
Conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste
Responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 14:52

Hier le groupe municipal "Vivons Bezons" publiait un appel et un projet de vœu pour proposer la candidature de la commune de Bezons à l'accueil d'un centre de vaccination anti-COVID grand public. Aujourd'hui j'ai écrit au nom du groupe municipal à la Maire de Bezons pour lui demander de bien vouloir entamer les démarches nécessaires auprès de l'Agence Régionale de Santé. Vous trouverez la copie de ce courrier ci-dessous.

courrier du groupe municipal "Vivons Bezons" à la Maire de Bezons en faveur de la candidature de la commune à l'accueil d'un centre de vaccination anti-COVID grand public

courrier du groupe municipal "Vivons Bezons" à la Maire de Bezons en faveur de la candidature de la commune à l'accueil d'un centre de vaccination anti-COVID grand public

Par ailleurs, à l'appui de la proposition du groupe municipal "Vivons Bezons", la section Jacky-Leser du PCF de Bezons et la Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons ont pris l'initiative de lancer une pétition en ligne et sous format papier pour recueillir le soutien des habitants à cette démarche. Vous trouverez toutes les informations ci-dessous.

Frédéric Faravel
conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons

responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

pour rejoindre la pétition suivre l'adresse suivante : https://forms.gle/dkUUakV7gfMkLtzG7

Deux initiatives complémentaires pour obtenir l'accueil d'un centre de vaccination anti-COVID grand public à Bezons
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 15:24

L'année 2021 s'ouvre sur un espoir : celui du vaccin contre le COVID-19. Les premières vaccinations ont commencé, pour les personnes vulnérables en EHPAD et pour les soignants exposés. Mais il faut que le nombre de personnes vaccinées augmente vite si nous voulons être collectivement protégés : c'est la condition pour sortir enfin de cette terrible crise sanitaire !

C'est pourquoi le groupe des conseillers municipaux "Vivons Bezons" propose que notre Ville soit volontaire pour accueillir un centre de vaccination grand public afin que les Bezonnais qui veulent se faire vacciner puissent enfin le faire sans tarder ! Nous proposerons un vœu en ce sens lors du prochain conseil municipal que vous trouverez ci-dessous et qui sera adapté si nécessaire en fonction de l'évolution de la situation.

Frédéric FARAVEL
Conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons
Responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

proposition de vœu pour la candidature de Bezons comme centre de vaccination anti-COVID grand public

proposition de vœu pour la candidature de Bezons comme centre de vaccination anti-COVID grand public

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 16:00

Mercredi 16 décembre 2020, le conseil municipal de Bezons était appelé à se prononcer sur le projet de règlement intérieur du conseil municipal qui encadre son fonctionnement, les droits des élus et la mise en œuvre de la démocratie municipale.

Avant que mon collègue Arnaud Gibert intervienne, je suis revenu sur une partie (seulement) des nombreuses irrégularités et illégalités qui parsèment ce règlement intérieur et met en cause gravement la démocratie locale ; Arnaud Gibert pointe clairement ensuite le problème : ce texte et sa méthode d'élaboration sont tout à la fois une farce et une déclaration de guerre.

Nous saisirons le Préfet du Val-d'Oise et nous déposerons une requête au tribunal administratif de Cergy, car c'est la démocratie et la liberté d'expression des 66% de Bezonnaises et Bezonnais qui n'ont pas voté pour la maire qui sont en jeu.

Frédéric FARAVEL
Conseiller municipal et Communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons
Responsable du groupe "Vivons Bezons"

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 10:30

Samedi 21 novembre 2020, à la fin du conseil municipal, Nessrine Menhaouara présentait sa demande de protection fonctionnelle en vue d'attaquer en justice pour "diffamation" des conseils municipaux de l'opposition.

Sa majorité municipale et elle-même ont refusé d'informer les élus des faits précis mis en cause et qui figureraient dans les comptes-rendus des conseils municipaux précédents (au demeurant en faisant reproduire dans le compte-rendu d'un conseil municipal des propos qu'elle juge "diffamatoires", Mme Menhaouara se serait donc elle-même rendu coupable de diffusion de "propos diffamatoires", voilà qui est cocasse).

Non seulement cela entache la délibération de nullité juridique, mais par ailleurs il n'existe aucun fait de diffamation dans les dizaines de pages de compte-rendu concernées. Nous alertons donc le préfet du Val-d'Oise sur cette délibération et ce comportement illégal et anti-démocratique.

En réalité, comme nous l'avions vu à l'occasion d'une délibération précédente sur son projet de Charte des réseaux sociaux, Mme Menhaouara ne supporte pas la contradiction, elle ne supporte pas les désaccords, elle ne supporte pas les arguments démontrant qu'elle a tort. Elle ne supporte pas tout simplement d'avoir une opposition, que cette opposition aient des arguments et qu'elle représente deux fois plus de suffrages exprimés que sa majorité municipale.

Que cela engendre chez elle une fragilité politique et personnelle ne saurait justifier ces comportements de sa part. Cela ne justifie pas plus qu'elle cherche ainsi à faire peur à toute personne qui pourrait émettre des critiques publiques contre sa politique. J'ai demandé le retrait de cette délibération ; elle l'a refusée. Nous obtiendrons qu'elle soit cassée.

Avec de tels comportements, nous craignons qu'à travers elle la commune de Bezons soit ridiculisée.

Frédéric Faravel
conseiller municipal et communautaire Gauche Républicaine et Socialiste de Bezons
responsable du groupe municipal "Vivons Bezons"

Partager cet article
Repost0